English (United Kingdom)French (Fr)
Il y a actuellement 2 personne(s) connectée(s)

  • Systèmes
-- MARCHES AGRICOLES

Sous Système Marchés Agricoles

Dans la région, le suivie des marchés agricoles se fait à travers les Systèmes nationaux d’information sur les marchés (Les SIM), les missions conjointes d’évaluation des marchés, etc.

Les Systèmes nationaux d’information sur les marchés SIM

Les Systèmes d’Information sur les Marchés (SIM) constituent des éléments clefs du dispositif de sécurité alimentaire aux niveaux national et régional. Les SIM sont aujourd’hui présents dans l’ensemble des pays du CILSS mais à des niveaux de fonctionnement divers. Ils sont pour la plupart nés de la vague de libéralisation des économies amorcée dans les années 80 avec la fin des monopoles d’État sur le commerce, la redéfinition du rôle des Offices Céréaliers et l’abandon des politiques de contrôle des prix. Les SIM ont pour premiers objectifs de :
  • contribuer à améliorer le fonctionnement du marché par une meilleure information des acteurs en vue de renforcer le pouvoir de négociation des producteurs, d’élargir les choix des consommateurs et de permettre aux commerçants d’assurer une meilleure circulation des céréales ;
  • améliorer la connaissance du marché au niveau des décideurs de la politique céréalière, en vue de rationaliser les actions de l’État, des offices céréaliers et des bailleurs de fonds. Les mettent à la disposition des données sur les marchés (prix, offres, stocks) et également des analyses de marchés et de la situation alimentaire à travers des bulletins hebdomadaire, mensuels, trimestriels et conjoncturels.

Les missions conjointes d’évaluation des marchées

La mise en place de la mission conjointe est intervenue à la suite de crise alimentaire de l’année 2005. En 2006, une réunion PAM – FEWS NET et CILSS a été organisée à Ouagadougou au Burkina Faso pour la mise en place d’un dispositif ponctuel de collecte des informations dans l’optique d’amener les SIM à collecter ces informations de manière permanente afin d’anticiper des réponses aux crises à travers l’analyse du dysfonctionnement des marchés. Les résultats de ces missions sont essentiels pour bien comprendre le fonctionnement des marchés à mi campagne de commercialisation

Les missions conjointes sillonnent les bassins de commercialisation des régions : bassin ouest ; bassin centre et bassin est (carte) et elles visitent un panel de marchés clefs. Il s’agit des enquêtes rapides travers des entretiens et des focus groupes avec les principaux acteurs des marchés agropastoraux. Ces missions ont lieu habituellement au cours de la première quinzaine du mois de février et en fonction de la nature de campagne une seconde mission conjointe se déroule entre le mois de mai et de juin. Des rapports « pays » sont compilés en un rapport « bassin » et une synthèse régionale est produite. Les résultats de ces missions servir à alimenter les PREGEC des mars et celui de Juin.

Les informations des partenaires :

  • Le dispositif de collecte du Fews Net ;
  • L’indice de prix des produits alimentaires de la FAO

La base de données régionale sur les marchés du CILSS

La base de données sur les marchés agropastoraux regroupe actuellement plus de 300 marchés repartis dans les 17 pays de nombre espace (carte). Plus de quarante produits sont régulièrement suivis et de se groupe :

  • Céréales : maïs, sorgho, riz, mil, blé, fonio ;
  • Légumineuses : arachide, niébé, voandzou, soja ;
  • Oléagineux :
  • Racines et tubercules : manioc, Igname, patate, pomme de terres
  • Les fruits et légumes : banane plantain, oignon
  • Bétail sur pieds : bovins, ovins, caprins, asins, camelin
  • La base de donnée régional sur les marchés et les filières agropastorales a pour objectif de mettre à la disposition des acteurs (de marchés, les politiques, les analystes régionaux), les informations nécessaires à la promotion des échanges des produits agroalimentaires au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

    La base de données sert spécifiquement à:

    Suivre les impacts des politiques d’appui aux filières vivrières;
    Analyser la sécurité alimentaire structurelle et conjoncturelle en utilisant le cadre harmonisé, le bilan alimentaire;
    Alimenter en données le système de pilotage de la réserve régionale de sécurité alimentaire.

MARCHES AGRICOLES
Indicateurs du systéme
Nombre moyen de contrôle aux 100 km par corridor suivi
Produit Valeur (UN) Tendance
Non renseigné
Indicateurs du systéme
Voir tout
Le taux de croissance annuel, par pays, de la valeur des importations de produits alimentaires venant des autres pays de la sous-région (en %)
# Pays Valeur (%) Tendance
1 BENIN--
2 BURKINA FASO--
3 CABO VERDE--
4 COTE D'IVOIRE--
5 GAMBIA--
6 GHANA--
7 GUINEE--
8 GUINEE BISSAU--
9 LIBERIA--
10 MALI--
11 MAURTANIE--
12 NIGER--
13 NIGERIA--
14 SENEGAL--
15 SIERRA LEONE--
16 TCHAD--
17 TOGO--